Livre Blanc : comment choisir son laser thérapeutique vétérinaire ?

Publié le : 19/09/2019 15:54:07
Catégories : Actus pour les professionnels , Laser

La thérapie laser est l’une des modalités les plus dynamiques de la profession vétérinaire. De nombreuses études cliniques ont prouvé que la thérapie au laser soulage la douleur, diminue l'inflammation, stimule la régénération nerveuse, accélère la guérison, prévient les cicatrices et réduit les œdèmes. Près de 80% des patients de votre clinique peuvent bénéficier d'un traitement au laser.

Il existe plusieurs modèles de laser thérapeutique destinés aux vétérinaires sur le marché, mais le choix entre les appareils et toutes leurs caractéristiques n’est pas si simple. Ce guide, réalisé par étape, vous présente les 10 points importants pour comparer les différents lasers thérapeutiques et faire le meilleur choix d’investissement, selon les besoins de votre clinique.

Télécharger le livre blanc comment choisir son laser thérapeutique

1 - Puissance

Il existe 2 types de puissances fournies par les fabricants :

- Puissance moyenne : c'est la puissance "réélle"  dont le laser est capable de délivrer à tout moment et pour n'importe quelle durée. En pratique, en tant que professionnel, vous aurez besoin d'un laser suffisamment puissant pour pouvoir appliquer la bonne quantité d'énergie nécessaire à la bonne profondeur dans un délai raisonnable. Un laser de faible puissance mettra plus de temps pour délivrer une quantité d’énergie identique à un laser haute puissance. Ce qui peut être chronophage sur des patients de taille moyenne ou grande (chevaux), des zones de traitement larges, en profondeur (hanche, dos) ou pour des indications chroniques (arthrose).

La notion de puissance moyenne délivrée est essentielle, car elle définit le niveau d’énergie absorbable. L’énergie (exprimée en joules, J) est le produit de la puissance en watts (W) par le temps d’exposition en secondes (1 J = 1 W × 1 s). Ainsi, un protocole de traitement requérant une dose de 10 J/cm² appliquée sur une surface de 100 cm² (soit la surface d’une main) doit délivrer en tout : 10 J × 100 = 1 000 J.

Pour produire cette dose :

  • un laser d’une puissance moyenne de 1 W devrait être appliqué pendant plus de 16 minutes (1 000 J/1 W = 1 000 s) ;
  • un laser d’une puissance de 10 W nécessite moins de 2 minutes d’utilisation (1 000 J/10 W = 100 s).

- Puissance de crête ou de pic : c'est la puissance que le laser est capable de générer pendant un temps extrêmement court. Certains fabricants utilisent des diodes avec des pulsations élevées pour lutter contre les effets thermiques qu'ils ont sur les tissus. On y retrouve des lasers de très haute puissance (25, 45 ou 75 watts), mais le "temps allumé" est si faible que la puissance moyenne est de 1 ou 2 watts. Ce qui impacte soit sur un dosage plus faible ou sur un temps de traitement plus long.

2 - Nombre de longueurs d'onde disponibles

Les lasers thérapeutiques utilisent différentes longueurs d'onde allant de 660 nm à 1 000 nm afin de cibler spécifiquement les chromophores bénéfiques pour stimuler les réactions photochimiques. Les longueurs d'onde déterminent également la profondeur de pénétration de l'énergie laser dans les tissus.

Différentes longueurs d'onde ciblent différents chromophores :

  • 660 nm : mélanine
  • 800 nm : cytochrome c oxydase
  • 905 nm : hémoglobine
  • 970 nm : eau

 schéma pénétration longueur d'onde thérapie laser

3 - Les modes d'émissions : continu (CW) ou pulsé (Hz)

Les différents types de tissus présents dans le corps réagissent différemment au traitement laser selon les fréquences d’impulsions (mode continu ou pulsé). Pour le mode pulsé, la fenêtre thérapeutique des fréquences se situe entre 1 Hz et 20000 Hz. Il est donc important que votre laser thérapeutique puisse couvrir cette plage pour une stimulation optimale. Comme la plupart des blessures impliquent plusieurs types de tissus, chaque protocole doit utiliser plusieurs fréquences pour avoir la plus grande probabilité de cibler chaque type de tissu présent sur le site.

Dans les séances de thérapie laser, des fréquences de pulsation spécifiques sont utilisées pour cibler différents tissus dans une zone donnée :

  • Os / cartilage : onde continue (CW) et très basses fréquences
  • Tissus conjonctifs (tendon / ligament) : basses fréquences
  • Muscles : fréquences moyennes
  • Plaies ouvertes : hautes fréquences
  • Nerfs : très hautes fréquences (jusqu'à 20 000 Hz)

C’est pourquoi les dernières générations de laser utilisent au cours d’un même protocole de traitement plusieurs combinaisons de paramètres, plus connues sous le nom de « multi phases » ; vous avez alors de meilleures chances de stimuler individuellement chaque type de tissu, ce qui permettra de cicatriser plus rapidement et plus efficacement.

intérêt du mode multiphases selon les tissus

4 - Conception et validation des protocoles

La conception et la validation des protocoles vétérinaires doivent être une part intégrante du service R&D des fabricants car cela conditionne l’efficacité des traitements. Si on n’utilise pas les bons dosages (J/cm²), les résultats thérapeutiques seront forcément impactés :

CONCEPTION DES PROTOCOLES : cette étape de la thérapie laser est bien trop souvent négligée ou sous-estimée. Cependant, la conception des protocoles et la prédiction de l’efficacité des effets biologiques dans les tissus est primordiale. « Si je traite la hanche d’un chien, combien d’énergie atteint le centre de l’articulation avec mon laser ? »

 5– L'interface utilisateur

Afin d'améliorer l'expérience utilisateur et vous donner la possibilité de fournir systématiquement un traitement optimal, une interface claire et simple avec des protocoles spécifiques vétérinaires est nécessaire et primordiale : interface utilisateur, paramétrage des protocoles, mise à jour.

 

interface-tactile-k-laser-mikan

6 - L'ergonomie

Selon l’utilisation de votre laser thérapeutique, l’ergonomie de l’équipement améliore ou pénalise votre utilisation au quotidien. Lorsque celui-ci est utilisé quotidiennement, une ergonomie aboutie améliore votre confort de travail : polyvalence d'utilisation et portabilité.

7 - Les garanties

Investir dans une nouvelle technique de soin va au-delà de l’amélioration des résultats pour vos patients. C’est aussi augmenter les revenus de votre cabinet. Vous utiliserez votre laser fréquemment et sur une longue période de temps, il est donc recommandé de trouver un laser thérapeutique offrant une garantie à long terme pour vous assurer une tranquillité d'esprit.

GARANTIE DES DIODES : les diodes laser sont les composants les plus coûteux d'un laser. Pour un usage professionnel, les diodes sont sollicitées quotidiennement en raison de leur utilisation sur près de 80% de votre patientèle. Hors garantie, les praticiens préfèrent racheter un laser plutôt qu’effectuer le remplacement des diodes.

GARANTIE DE L’APPAREIL : le système de refroidissement et la fibre optique sont des points importants. Le système de refroidissement permet de refroidir les diodes laser afin de préserver leur durée de vie.Sans un système de refroidissement optimal (ventilateurs + module peltier [1], le nombre d’heures d’utilisation peut diminuer fortement, influençant l’efficacité thérapeutique du traitement. Vérifiez de quel type de refroidissement votre laser est équipé.

PROCESS DE FABRICATION : quand certains fabricants font le choix de créer eux même chaque partie de leur laser pour maîtriser à 100% la fiabilité et le process de fabrication en interne, d’autres se contentent d’assembler des composants de différents fabricants généralistes à travers le monde pour baisser les coûts, mais cela ne leur permet pas de maîtriser entièrement la qualité, ni la durabilité des lasers.

8 - Les formations laser

Un laser est un investissement important pour une pratique vétérinaire. C'est un appareil coûteux, mais il est certainement le plus rentable s'il est correctement implémenté dans votre pratique. Pour cette raison, il est important de choisir un laser associé à une option de formation du personnel et de marketing sur site. Ensuite, votre équipe saura comment utiliser le laser à son plein potentiel, comment le prescrire et comment l’offrir à vos clients afin que vos patients puissent tirer le meilleur parti de ses incroyables capacités. N’hésitez pas à demander quelles sont les formations proposées ? Existe-il des niveaux de perfectionnement ? Si oui, avec quels vétérinaires ? Modules complémentaires disponibles ? Pour vos ASV, quelles sont les formations proposées pour la promotion du laser au sein de votre clinique ? Quel contenu est fourni pour aider vos ASV à promouvoir la thérapie laser auprès de votre clientèle ?

9 - Support : outils d'éducation et de référence

Un nouvel outil dans votre pratique signifie de nouvelles compétences passionnantes à acquérir, mais le temps est précieux. Vous avez donc besoin d'un programme de formation approprié et d'outils de référence pour votre personnel et vos médecins afin de gagner du temps. Vous avez également besoin d'un forum pour obtenir des réponses de spécialistes du laser.

10 - Le retour sur investissement

La thérapie laser est l’une des modalités les plus prometteuses de la profession vétérinaire. Près de 80% de vos patients peuvent bénéficier d'un traitement au laser pour la prise en charge des douleurs, des inflammations et l’aide à la cicatrisation. Ce que vous ne savez peut-être pas, cependant, c'est combien facturer pour les traitements afin de maximiser votre retour sur investissement.

Télécharger le livre blanc comment choisir son laser thérapeutique

Pour plus d’informations sur votre investissement laser en médecine vétérinaire, n’hésitez pas à contacter le 1er fournisseur de laser thérapeutique pour les animaux. Mikan propose aujourd’hui 3 fabricants de laser reconnus pour leur fiabilité, qualité et efficacité, dont K-laser®Chattanooga et Power Laser.

Partager ce contenu