Large succès pour la 2ème édition de l’Académie Laser Mikan

Publié le : 19/03/2018 16:23:52
Catégories : Actus pour les professionnels , Laser , Les congrès, salons, formations , Physiotherapie et rééducation

Formation_académie_laser_2018_mikan

La 2ème édition de l’Académie Laser, organisée par Mikan au Zoo de Beauval, a réuni plus de 100 vétérinaires pour la plupart déjà équipés du K-laser® Vet ou du DoctorVet. Durant cette journée d'exception, 8 intervenants vétérinaires ont présenté l’intérêt de la thérapie laser et son utilisation dans leur pratique quotidienne en fonction des espèces (chats, chiens, Nac, animaux sauvages) ou de leur expertise (physiothérapie, acupuncture, kinésithérapie humaine, plaies, etc...).

Mikan est aujourd'hui le 1er fournisseur de lasers thérapeutiques vétérinaire en Europe à mettre en place un événement de cette ampleur destiné aux vétérinaires avec des intervenants expérimentés et qualifiés. Les retours des vétérinaires sont unanimes! La 3ème édition est prévue pour 2020.

INTERVIEWS - découvrez les retours de certains vétérinaires présents lors de la journée sur la thérapie laser :

Dr Claire Moiroud,

« Je suis venue pour entendre les retours d'expériences d'autres vétérinaires sur le laser et voir ce qu'il se fait sur les autres espèces, en termes de gestion de la douleur ou de l'inflammation. » Dr Claire Moiroud, praticienne au Cirale, spécialisée en biomécanique et locomotion du cheval. En parallèle de son activité, elle suit le programme de préparation au diplôme américain ACVSMR. Le Cirale est un site délocalisé du CHV de Maison-Alfort dédié à la recherche et au diagnostic. Son centre de rééducation équine, qui ouvrira ses portes en 2019, sera équipé avec un laser thérapeutique et du matériel de physiothérapie. Le futur centre, baptisé Kinesia, a vocation à devenir un centre de recherche de référence dans le domaine de la physiothérapie et de la rééducation. A cette fin, le Dr Claire Moiroud, la future responsable de programmes de recherche s'est beaucoup documenté sur le laser thérapeutique et est venue à la journée K-Laser® de Mikan pour profiter de l'expérience d'autres praticiens qui l'utilisent. 

 académie_laser_mikan_zoo_beauval_2018

Photo : Dr Claire Moiroud

Dr Charles-François Louf :

« Nous avons fait le choix d'acquérir le K-Laser® parce qu'il a un effet cumulatif intéressant (anti-inflammatoire, antalgique et cicatrisant) et qu'il permet un usage Trans espèces, ce qui, en termes d'investissement en équipement est très intéressant. Nous l'utilisons indifféremment côté équin, comme côté canin » raconte le Dr Charles-François Louf est vétérinaire à Epinal dans deux cliniques spécialisées en équine et en canine. L'équipe composée de sept vétérinaires et de douze ASV, a acquis le K-Laser® en septembre 2017 et l'utilise pour traiter beaucoup d'affections orthopédiques et de troubles ostéo-articulaires pour les chevaux. Pour les chiens, il s'agit surtout de problèmes d'arthrose et articulaires. L'usage du laser thérapeutique sera bientôt étendu aux Nac. « Ces quelques mois de recul nous ont permis de constater les premiers effets bénéfiques et les bons retours des clients », précise le Dr Louf. 

« Il est important de ne pas galvauder l'utilisation du laser thérapeutique, c'est-à-dire de ne pas l'utiliser à tout bout de champ avec le risque de se décrédibiliser auprès des clients, note le Dr Charles-François Louf. C'est pourquoi nous collectons les expériences d'autres praticiens qui ont plus de recul pour avoir des retours sur les effets, des conseils précis sur l'utilisation du laser (où placer l'embout, par exemple) et en fonction de chaque pathologie. »

 

Dr Emmanuel Gutton :

« Nous apprécions la journée organisée par Mikan pour le partage d'expériences avec d'autres vétérinaires. Nous venons chercher des solutions précises à des cas spécifiques, car si le K-laser® contient de nombreux protocoles préenregistrés, il y a toujours des cas spécifiques qui nécessitent un ajustement, en termes de profondeur d'action, de puissance, etc. », estime le Dr Emmanuel Gutton, associé de la clinique d'Epinal.

 académie_laser_mikan_zoo_beauval_2018

Photo : Dr Gutton ,  Dr Touzot et Dr Louf 


A la journée K-Laser® de Mikan, l'Avef était représentée par trois de ses membres : le Dr Charles-François Louf, son président, le Dr Emmanuel Gutton, membre et le Dr Gwenola Touzot-Jourde, membre du conseil scientifique. L'Avef a constitué un groupe de travail « phyto-physio » qui a pour objectif de réunir un maximum de documentation scientifique autour de ces spécialités et apporter du contenu aux praticiens.

 

Dr Vincent Pirson :

« Le centre de rééducation du CHV de Nancy est équipé du laser thérapeutique par Mikan depuis sa création en novembre 2017. Il est installé au sein du service chirurgie. Outre sa facilité d'utilisation, j'apprécie en particulier ses propriétés antalgiques et sa capacité à agir à un niveau systémique (bienfaits du relargage d'endomorphines) », explique le Dr Vincent Pirson, chirurgien au CHV de Nancy.

 « Je me suis toujours intéressé à la phase de rééducation. J'ai un profil un peu particulier parmi les chirurgiens, car en France, ce sont plutôt les vétérinaires physiothérapeutes ou qui pratiquent la rééducation qui s'intéressent à la chirurgie et pas l'inverse. En plus des cinq à six opérations par jour, je mets un point d'honneur à m'occuper de la phase de rééducation qui suit (à minima sur les œdèmes). Le laser fait partie du parcours de soin, il s'intègre entre deux séances d'un autre soin, en kiné ou un massage par exemple.  »

L'équipe du centre hospitalier vétérinaire de Nancy se compose de 17 vétérinaires et autant d'auxiliaires. Elle se caractérise par une majorité (15) de médecins référés et spécialistes.

« Je suis venu à la journée Mikan pour rapporter des informations concrètes d'utilisation du laser thérapeutique à mes collègues spécialisés en Nac, et en particulier sur les traitements possibles sur les pododermatites, explique Vincent Pirson, chirurgien au CHV de Nancy. Depuis la création du centre de rééducation du centre hospitalier vétérinaire, ils sont très intéressés par la pratique du laser. »

Académie_laser_mikan_zoo_beauval Photo : Dr Pirson

Dr. Gwenäelle Amyot : 

Le Dr. Gwenäelle Amyot est associée à trois autres vétérinaires, les quatre professionnels étant répartis dans deux cliniques situées à 30 minutes l'une de l'autre près d'Eu, en Normandie. « Nous avons investi dans un K-Laser® il y a plus d'un an et nous l'utilisons environ deux fois par jour alternativement dans chaque clinique. Nous avons mis en place un planning sur Google pour réserver les plages d'utilisation et cela fonctionne bien ! »


« Je suis venue à la journée sur le laser organisée par Mikan pour obtenir des précisions sur une utilisation plus fine du K-laser® en termes d'application de l'embout par exemple, mais aussi sur le paramétrage du temps et de la puissance en fonction des cas, explique le Dr Gwenäelle Amyot. L'intervention du vétérinaire acupuncteur m'a apporté beaucoup de réponses en partageant son expérience de cinq ans de pratique du laser. J'ai également pris conscience aujourd'hui du potentiel d'action systémique du laser : je n'aurais jamais pensé par exemple, après avoir traité le grasset au laser thérapeutique, compléter par un passage sur le nerf ! »

Formation_académie_laser_2018_mikan_dr_amyot

Photo : Dr Amyot

 Dr. Sandrine Maupu :

Equipée depuis août 2014, le Dr. Sandrine Maupu et ses six confrères et consœurs associés de leur clinique de Guerche de Bretagne ne peuvent plus se passer du laser autant pour les chiens, que pour les chevaux et les vaches. « Je suis spécialisée en équine et j'utilise le laser plusieurs fois par semaine, essentiellement sur les chevaux de sport. Les propriétaires apprécient en particulier le côté « non dopant » du laser et j'ai de très bons retours en pratique. »

« Je suis venue à l'académie Mikan pour profiter des échanges entre vétérinaires sur la pratique concrète du laser thérapeutique. Les interventions de la journée sont très variées et j'ai pu trouver les informations que je recherchais, notamment sur les aspects inter-espèces du traitement laser et sur les pododermatites. Je compte d'ailleurs traiter des vaches pour ces indications. »

 Formation_académie_laser_2018_mikan

Photo : Dr Maupu

 Dr Franck Proux :

Le Dr Franck Proux fait partie de ceux qui ont  longtemps été sceptiques au sujet de la thérapie laser. « Dans les années 90, les appareils laser étaient peu puissants, ne donnaient aucun résultat et n'étaient validés par aucune étude scientifique. Je n'y croyais pas du tout. Mais l'an dernier, une amie vétérinaire qui utilise le laser m'a montré que les nouveaux appareils donnaient de vrais résultats. Je me suis documenté, je suis allé à une formation où j'ai rencontré plusieurs fournisseurs de laser thérapeutique. En testant et en comparant, j'ai opté pour le laser proposé par Mikan pour ma clinique 100 % canine (trois vétérinaires et une ASV).

 
Mes critères de choix ? J'ai choisi le DoctorVet parce qu'il est le plus puissant de tous les lasers, son logiciel est très accessible et facile d'utilisation et son esthétique est agréable. Un autre critère de choix a été l'emplacement des diodes, situées dans le boîtier et non dans le manche : en cas de chute de l'embout, elles ne seront donc pas abîmées.

En pratique, nous utilisons le DoctorVet depuis à peine trois mois ; nous devons encore prendre l'habitude de l'intégrer dans nos habitudes de soin. Nous l'utilisons pour l'instant essentiellement sur les stomatites et les gingivites pour les chats et sur l'arthrose pour les chiens. »

Formation_académie_laser_2018_mikan

Photo : Dr Proux

Articles en relation

Partager ce contenu