Indications et principes d'action de l'hydrothérapie animale.

Publié le : 09/01/2017 08:00:39
Catégories : Actus MIKAN pour les particuliers , Actus pour les professionnels , Bien être & confort , Physiotherapie et rééducation , Soin & rééducation

L'hydrothérapie animale utilise les bienfaits de l'eau pour un nombre d'indications variées afin d'améliorer la prise en charge de chiens sortant d'opérations chirurgicales, de chiens âgés, obèses et sportifs. Cet article vous présente les différentes indications pouvant bénéficier avantageusement de séances d'hydrothérapie ainsi que les principes d'action de l'eau sur nos amis à quatre pattes.

Quelles indications peuvent bénéficier de l’hydrothérapie ?

  • Pré et post opératoire – muscler l’animal afin de limiter l’atrophie musculaire
  • Arthrose - réduction de la douleur et amélioration de la mobilité
  • Dysplasie du coude/hanche- particulièrement utile pour les jeunes chiens qui sont limités pour effectuer les exercices
  • Myélopathie dégénérative
  • Traumatismes médullaires et paralysies
  • Récupération de blessures - fractures, dommages neurologiques et des tissus mous
  • Blessures des ligaments croisés et récupération post-opératoire
  • Soulagement de la douleur, enflure et raideur
  • Relaxation des spasmes musculaires
  • Renforcement musculaire
  • Capacité cardiovasculaire (cœur et poumons)
  • Obésité (perte de poids en conjonction avec un régime alimentaire)
  • Bien-être mental

Quels sont les principes d’action de l’hydrothérapie ?

Tension de surface :

La résistance et la pression est plus importante à la surface de l’eau. En modifiant le niveau de la hauteur d’eau on peut agir sur des groupes musculaires spécifiques.
  • Ajoute de la résistance à un des groupes musculaires spécifiques selon la hauteur d’eau
  • Améliore l’équilibre pour les patients instables
  • Augmente l’assurance de l’animal

Pression Hydrostatique :

La pression du fluide est exercée à toutes les surfaces d'un corps immergé. Plus un organisme est immergé profondément plus la pression augmente.
Cette pression va se révéler être un atout pour la vascularisation des membres, le soutien musculaire, le métabolisme et la circulation (retour veineux).
  • Réduit la fréquence cardiaque et la pression artérielle en aidant la circulation
  • Réduit l'œdème périphérique
  • Augmente le taux métabolique et la consommation calorifique

Flottabilité :

Le rapport entre le poids et le volume d’un objet détermine sa flottabilité. Tout corps plongé dans un fluide reçoit de la part de ce fluide une poussée verticale dirigée du bas vers le haut, égale au poids du volume de fluide déplacé. Immergé jusqu’au niveau du haut du fémur le chien ne porte plus que 38% de son poids de corps.
  • Réduit la charge sur les articulations douloureuses
  • Améliore la flexibilité
  • Améliore la stabilité

Résistance :

L’eau étant 700 fois plus dense que l’air, elle oppose une résistance élevée au mouvement dans toutes les directions. Cela permet d'augmenter la charge de l’exercice et de freiner l’impact de la patte sur le sol et amortir les contraintes articulaires.
  • Prend en charge les muscles et membres faibles
  • Augmente l'intensité d'entraînement
  • Réduit l’impact des mouvements

Température :

La température de l’eau va produire différents effets sur l'organisme:
L’eau chaude > 25°C produit un effet antalgique, une vasodilatation et une décontraction du tissus musculaire et articulaire (lutte contre l’ankylose).
L’eau froide < 25°C produit un effet anti inflammatoire, vaso constricteur ainsi qu’une régulation thermique en cas d’effort intense.
  • Détend les muscles
  • Soulage les douleurs
  • Augmente la circulation

Les différents principes d'action de l'eau peuvent être contrôlés par le thérapeute afin de réaliser des protocoles spécifiques, adaptés aux problèmes de l'animal et à son évolution dans le temps. Un chien qui sort d'une opération chirurgicale des ligaments croisés du genou n'aura pas la même hauteur d'eau, température, vitesse de tapis qu'un chien sportif utilisant l'eau pour le renforcement musculaire car les objectifs ne sont pas les mêmes.
Chaque protocole thérapeutique correspond à un patient et des besoins spécifiques. C'est pour cette raison que l'hydrothérapie nécessite les conseils avisés d'un vétérinaire pour éviter tous risques d’aggravation des lésions liés à l'état de santé de l'animal.
Crédit photo : centre vétokinsesis

Articles en relation

Partager ce contenu